Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bouaye Avance

Navigation

AccueilLes dossiersDossiers › La maison Guerlain
Index de l'article
La maison Guerlain
Page 2
Page 3
Toutes les pages

La maison Guerlain : un projet de centre d’éducation à l’environnement sur le site de Grand Lieu

 

La Maison Guerlain située en limite du lac de Grand-Lieu, sur commune de Bouaye, a été cédée en 2000 à l’État, qui a souhaité la réhabiliter et la valoriser afin d’offrir au public un espace de découverte du lac et d’information sur ses enjeux environnementaux. Dans cette perspective, l’État a transféré, en 2005, les terrains au Conservatoire du littoral, qui a conduit les premières expertises relatives au projet de réhabilitation et de transformation de la Maison Guerlain. Celles-ci ont été exposées lors d’une réunion qui s’est tenue en avril 2007 entre les services de l’État, le conseil général  de la Loire-Atlantique et les élus. A l’issue de cette réunion il a été décidé de confier la maîtrise d’ouvrage de ce projet au conseil général de Loire-Atlantique. Centre d’éducation à l’environnement, la Maison Guerlain deviendra un site d’observation et de présentation des spécificités naturelles et environnementales du lac, aux portes de l’agglomération nantaise.

 

 

Bouaye, La maison Guerlain

 

 

Carte situant Grand-Lieu

Grand-Lieu, un milieu exceptionnel

 

Le lac de Grand-Lieu est le plus grand lac naturel de plaine en France. Il constitue un écosystème de renom international, proche de la métropole nantaise. La plus grande partie du lac (2 700 ha) est classée en réserve naturelle nationale qui figure désormais, par arrêté ministériel du 6 mai 2008, au titre des propriétés affectées au Conservatoire du littoral et des rivages lacustres. Le reste de l’espace lacustre (700 ha) est la propriété de la Fondation des Habitats et de la Faune Sauvage, géré en réserve de chasse par la Fédération Départementale des Chasseurs de Loire-Atlantique. Cette seconde partie est en voie de classement en réserve naturelle régionale.

Le site de la Maison Guerlain, au nord du lac, sur le territoire de la commune de Bouaye, n’est pas intégré dans le périmètre de la réserve naturelle mais figure toutefois au cœur d’un site classé et d’une zone Natura 2000.
Rappelons que la réserve nationale de Grand Lieu est gérée par la Société Nationale de Protection de la Nature (SNPN).

 

 

La Maison Guerlain : de la chasse à l’éducation à l’environnement

Vue de la fenêtre

En faisant l’acquisition, à la fin des années 1950, de la plus grande partie du lac de Grand Lieu, Jean-Pierre Guerlain a constitué une importante réserve de chasse aux gibiers d’eau. La construction du relais de chasse, situé directement sur la rive nord du lac, a été effectuée en 1960. Cette maison, construite sur une sorte de chaussée, est séparée de la zone agricole par le canal de l’Étier. Elle est par conséquent assez difficile d’accès. En 1980, par souci de protection de la nature, Jean-Pierre Guerlain a fait don à l’État de la plus grande partie du lac (sa propre réserve de chasse) pour qu’elle devienne réserve naturelle. Ce qui fut rendu effectif par le décret du 10 septembre 1980. Quelques années après la mort de Jean-Pierre Guerlain, le relais de chasse quant à lui fut cédé à l’État en 2000, par ses héritiers.

Il est alors apparu souhaitable de réhabiliter et de valoriser la maison Guerlain afin d’offrir au public un accès au lac, compte-tenu du faible nombre de points d’ouverture sur ce lac et du caractère exceptionnel de la maison Guerlain, de par sa situation, son histoire et la vue offerte.

En 2005, l’État a transféré les terrains au Conservatoire du littoral. Celui-ci, alors maître d’ouvrage du projet, a lancé une étude sur la faisabilité de la réhabilitation de la maison Guerlain, dont les premières conclusions ont été exposées lors du comité de pilotage du 16 avril 2007 réunissant les services de l’État, le Conseil général et les élus. Ces conclusions ont mis en évidence l’opportunité d’un tel projet, susceptible de répondre au souci de mettre à disposition d’un public sensibilisé un outil de compréhension et d’observation d’un milieu naturel sensible. Le préfet a alors sollicité le Conseil général de Loire-Atlantique pour conduire ce projet, eu égard à la connaissance et à l’expérience acquises par cette collectivité en matière d’espaces naturels.
Le Conseil général, ayant souhaité soutenir ce projet, va assurer la gestion du dispositif et en assurer la maîtrise d’ouvrage. Aujourd’hui, une première convention de délégation de maîtrise d’ouvrage va être rédigée entre le conservatoire et passée avec le Conseil général, lui confiant la pré-maîtrise d’œuvre, et lui donnant ainsi la compétence pour qu’il étudie la faisabilité du projet et qu’il lance une nouvelle étude.

L’arrêté portant affectation à titre définitif au Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres d’un ensemble immobilier domanial du lac de Grand-Lieu est intervenu le 6 mai 2008.
Situation de la maison Guerlain à Bouaye